02/

 

 

RETOUR

> untro

> open bar

> monde mort

> bhopal

> licencie moi

> le capitaine nemo

> guerre et foot

> révolte autorisée

> le temps des milices

...

> guerre et foot (remix AHC)

> genova (version 2005)

> escroc pour les intimes (version 2005)

> monde mort (maquette)

> open bar (maquette)

> bhopal (maquette)

> révolte autorisée (maquette)

> licencie moi (maquette)

OPEN BAR
open bar ouvre tes fesses / prostitution ethylique
open bar ouvre tes fesses / mouche à merde et homme sandwitch
v'la le beaux, bonimenteur et pique assiète
touts vos beaux discours ne valent pas une cacahuète
tu a beaux clamer reditribution équitable
mais ce n'est pas pour rien que tu abreuve ces minables.
et tout ce fric, il sort pas de nulle part
ceux qui l'ont gagné sont pas invité à en boire
c'est bien plus rentable d'inviter les leaders d'opinion
les journalistes, Ariel Wizman et toute sa bande de cons...
soit ravi crétin, on t'offre ta propre destruction
tu fait désormais parti de la mondaine des bouffons
tu es content, tu es ravi, tes soirées prolifèrent
et les cols blancs entretiennent ta syrhose publicitaire.

MONDE MORT
mort à l'OMC car rien ne l'arrête,
les vautours en col blanc s'approprient la planète.
et pendant ce temps la nature agonise,
objection rejetée par les crétins qui s'enrichissent.
mort à l'armée, gangrène militaire,
car pour eux la paix n'est qu'une période entre deux guerres.
et pendant ce temps, un enfant sourie
dans une carcasse de char bourrée d'uranium appauvri.
mort aux nations et mort aux frontières,
car de part en part elles ne divisent que la terre.
et pendant ce temps on fusille on fout dehors,
au nom des mêmes frontières que le grand capital ignore.
le monde est mort et personne le pleure,
le monde est mort mais le myscélium demeure.

BHOPAL
(... et un peu plus loin, ya des graffitis qui disent
qu'il faut le pendre... Warren Anderson...)
caché derrière les murs de sa villa bien surveillée
Mr Anderson passe des jours tranquile et bien aseptisé
Loin de l'enfer sur terre qu'il a créé légalement
le crime industriel paye t'il donc toujours autant?
stockage d'armes chimiques et production de pesticides
très bonne activité pour justifier des homicides
la mort au quotidien pour des milliers de misérables
et l'affaire étouffée par un état irresponsable.
la mort à jamais incrustée pour unique héritage
nappes phréatiques empoisonnée, population otage
sous un nuage de gaz c'est vrai que la vie est plus belle
sous un nuage de gaz l'impunitée industrielle!
sous un nuage de gaz l'impunitée industrielle!
sous un nuage de gaz l'impunitée industrielle!
et qui ira donc expliquer aux enfants de bhopal
pourquoi leurs problèmes de santé, pourquoi ils ont si mal,
pourquoi des graines qu'ils ont planté poussera du poison
pourquoi leur grands frères révoltés finiront en prison!
pourquoi leur grands frères révoltés finiront en prison!
pourquoi leur grands frères révoltés finiront en prison!
(... et un peu plus loin, ya des graffitis qui disent
qu'il faut le pendre... Warren Anderson...)

LICENCIE MOI
licencie moi, je n'attend que ça,
pour que ta petite entreprise finisse en feu de joie
licencie moi
, je n'attend que ça,
pour que ta petite entreprise finisse en éclats...
boom !
embauche moi, je n'attend que ça,
pour que tu puisse me licencier et puis houla la la
embauche moi, je n'attend que ça,
pour que tu puisse me licencier et puis je remet ça...

boom !
embauche moi, licencie moi!

embauche moi, licencie moi!
embauche moi, licencie moi!
ceci est une menace à tout le patronat!

LE CAPITAINE NEMO
Le capitaine nemo à les bouts d'orteils touts sales
le nautilus à dérapé dans une flaque de gazoile
oyé crient les matelots, on est dans une merde noire
c'est sûr c'est encore un coup du grand méchant calamar
son encre noire se répend partout où il passe
dégazant, se soulageant comme un gros dégueulasse
Mort à l'animal tentaculaire, 20 000 tonnes de pétrole sous les mers
le calamar va brûler en enfer, 20 000 tonnes de pétrole sous les mers
À bord c'est la panique, l'équipage est remonté
le nautilus est foutu, reste plus qu'a espérer

que le capitaine nemo aura la bonne solution
mais on l'a retrouvé pendu mort sans son pantalon
le capitaine est mort, les chefs c'est comme les étagères
plus c'est haut, hissé haut, plus c'est haut et moins ça sert !
Mort à l'animal tentaculaire, 20 000 tonnes de pétrole sous les mers
le calamar va brûler en enfer, 20 000 tonnes de pétrole sous les mers
Tout le monde est à bout, la tempête est essuyée
mais le noir à l'horizon me dit que rien n'est terminé
et que l'immonde calamar, tentacules déployées
a bouffé le nautilus, oui mais, sans ses passagers
et qu'en tendant l'oreille vers l'océan souillé
on entend son équipage qui continue de chanter :
Mort à l'animal tentaculaire, 20 000 tonnes de pétrole sous les mers
le calamar va brûler en enfer, 20 000 tonnes de pétrole sous les mers
Mort à l'animal tentaculaire, 20 000 tonnes de pétrole sous les mers
le calamar va brûler en enfer, Allumons le pétrole sous les mers !
Allumons le pétrole sous les mers !
Allumons le pétrole sous les mers !

GUERRE ET FOOT :
à la guerre comme au foot je vomis touts vos drapeaux
à la guerre comme au foot je vomis vos hymnes nationaux
à la guerre comme au foot je vomis sur touts vos héros
à la guerre comme au foot à la victoire à l'échafaud
à la guerre comme au foot je vomis toutes vos convictions
à la guerre comme au foot je vomis toutes les nations
pour remettre un peu d'ordre, deux solutions de trouvées
à la guerre on tue les pauvres et au foot on les fait réver
à la guerre comme au foot on prévoit les prolongations
à la guerre comme au foot envoyez touts les trouffions
technique de pénétration : exploser la chair à canon
de la tribune présidentielle, des morts on en fait à la pelle.


RÉVOLTE AUTORISÉE
ein zwei drei vier
fantôme de la répression et politique du profit
allons enfants du capital, alllons enfants de la patrie
compression du personnel, c'est la révolte autorisée
du haut de la tour de babel on use les cases de l'échiquier
révolution encadrée, on filme et on envoie les porcs
c'est bien plus facile de battre un chien qu'est déja mort !

LE TEMPS DES MILICES
L'état policier, c'est comme les verrues sous les pieds,
avec le temps on commence à s'habituer.
En avant la musique et tout le monde en piste
car le peuple n'a plus peur de la police!
Les concerts arrétés,
les cameras dans la rue,
les squatteurs expulsés,
les tabassages en garde à vue,
profiteurs protégés du système esclavagiste,
fini tout ça car nous n'avons plus peur de la police!
Les keufs sont débordés et partout c'est la fête
les casernes ont brûlées et c'est le partage en sucette,
viendra alors le temps des milices
car le peuple n'a plus peur de la police.
Mais de quel côté seront les milices
quand le peuple n'aura plus peur de la police ?